3oudou Emigrants song from Tony Kiwan

Search

Jalyatouna

 

 

MadeinLebanon.org

Subscribe to our Free Newsletter

Keefak: The Lebanese Arabic Language Mobile Application

 

 

Traduction non officielle des paroles en français

 

Couplet 1 

Tous Pour la Patrie, pour la gloire et le drapeau.

Par l'épée et la plume nous marquons les temps.

Notre plaine et nos montagnes font des hommes vigoureux.

À la perfection nous consacrons notre parole et notre travail.

Tous Pour la Patrie, pour la gloire et le drapeau.

Tous Pour la Patrie.

 

Couplet 2

Nos vieux et nos jeunes attendent l'appel de la patrie.

Le jour de la crise, ils sont comme les lions de la jungle.

Le cœur de notre Orient demeure à jamais le Liban.

Que Dieu le préserve jusqu'à la fin des temps.

Tous Pour la Patrie, pour la gloire et le drapeau.

Tous Pour la Patrie.

 

Couplet 3

Sa terre et sa mer sont les joyaux des deux orients.

Ses Tyrces de bonté envahissent les pôles.

Son nom est sa gloire depuis le début des temps.

Son cèdre est sa fierté, son symbole éternel.

Tous Pour la Patrie, pour la gloire et le drapeau.

Tous Pour la Patrie

 

Dans l’ouvrage Drapeau et hymnes libanais à travers l’histoire, publié en 2013, leurs auteurs Joseph et Adonis Nehmé ont révélé qu’Abdel-Halim Hajjar, mohafez du Liban-Nord et Chébli Mallat avaient proposé des textes. L’un d’eux commençait ainsi : «Filles des Cèdres/Chantez-nous/Les symboles de nos cèdres hautains…»

 

 

Une polémique avait éclaté en 2011 lors de la diffusion d’un reportage de la chaine libanaise Al Jadeed, affirmant que l’air de l’hymne serait en réalité un plagiat d’un chant dédié au chef de l’éphémère république de Rif au nord du Maroc. Mais la polémique a vite désenflé car, si les paroles du chant ressemblent étrangement aux paroles de l’hymne libanais, la musique a été composée bien après.

primi sui motori con e-max