3oudou Emigrants song from Tony Kiwan

Search

Jalyatouna

 

 

MadeinLebanon.org

Subscribe to our Free Newsletter

Keefak: The Lebanese Arabic Language Mobile Application

 

Sur impulsion de la communauté libanaise du Brésil, la plus importante au monde – dont fait partie l'ambassadeur brésilien actuel Jorge Kadri –, la statue de la Vierge de Aparecida vient de trouver, en 2017, soit 300 ans après son « apparition » (voir plus loin), sa place dans le sanctuaire marial le plus visité du Proche-Orient, celui de Notre-Dame du Liban à Harissa.
À cette occasion, une cérémonie grandiose s'est déroulée le dimanche 1er octobre pour introniser la statue de « Nossa Senhora Aparecida » à Harissa, et célébrer ainsi une véritable union entre le Brésil et le Liban, placée sous le signe de la Vierge Marie. Quelque deux mille fidèles étaient présents pour l'occasion, dont des Libano-Brésiliens présents au Liban.
Dirigée par le père supérieur Younan Obeid, et administrée par le père Antoine Bazhouni, cette grande messe a eu lieu en présence de l'ambassadeur du Brésil Jorge Kadri qui a fait son entrée sous un tonnerre d'applaudissements, portant la statue de Aparecida entourée de 150 marins brésiliens de la Finul tout de blanc vêtus, suivis des évêques, dont le cardinal Raymundo Damascenos Assis de Aparecida, Mgr Jonas Abib fondateur de « Canção Nova », Mgr Edgar Madi, évêque maronite du Brésil, et Mgr Hanna Alwan.

L'histoire de « Nossa Senhora da Conceição Aparecida »
Le 12 octobre 1717, trois pêcheurs brésiliens lancent leurs filets dans le fleuve Paraíba, sans succès. Découragés, ils poursuivent quand même leur pêche, quand ils sont soudain surpris de sortir de l'eau une petite statue sans tête. Un nouveau coup de filet dans l'eau, et voilà qu'apparaît une tête correspondant à celle de la statue, qui s'avère être celle de la Vierge Marie. C'est à ce moment aussi que leurs filets se remplissent de poissons. Voyant dans ces événements inattendus un signe de Dieu, les pêcheurs commencent à vénérer cette statue de la Vierge. En 1930, par décret du pape Pie XI, « Nossa Senhora da Conceição Aparecida » (Notre-Dame de la Conception Aparecida) sera proclamée « patronne du Brésil ».

Une messagère de paix
« L'intronisation de Nossa Senhora Aparecida dans le sanctuaire de Notre-Dame du Liban est un événement très important, a déclaré le cardinal Assis dans son mot pour la circonstance. Cette cérémonie a été préparée avec beaucoup de bonheur et de tendresse par l'ambassadeur Jorge Kadri, par Mgr Edgar Madi et les pères officiant à Harissa. Elle renforce encore plus les liens entre le Brésil et le Liban. »
Et d'ajouter : « Ces relations sont très fortes, nous avons une communauté libanaise très importante au Brésil. de nombreux Libano-Brésiliens font le va-et-vient entre les deux pays. Nous voulons justement que Nossa Senhora Aparecida intercède conjointement avec Dieu, pour qu'elle-même, qui est la mère du Prince de la paix, puisse apporter au peuple du Liban, chaque jour davantage, le chemin de la paix et de la prospérité. Que cette paix puisse rayonner sur toute la région, tout le monde arabe et le Proche-Orient, pour une coexistence pacifique, respectueuse de tous, solidaire, juste et fraternelle. »

Voyage pour le Brésil à l'occasion du prochain carnaval

Des places sont encore disponibles pour le voyage annuel de l'association RJLiban au Brésil qui vous permettra de découvrir de grandes villes de ce magnifique pays durant la période du carnaval. Ce voyage se déroulera début février 2018 avec quatre options comprenant toutes 5 jours à Rio de Janeiro et 2 jours à Foz do Iguaçu. Nous vous proposons en complément 2 jours de visites de São Paulo et Aparecida, une croisière d'une semaine en bateau de luxe allant de Rio à Bahia en passant par Ilheus et Búzios, et pour terminer 3 jours à Manaus en Amazonie. Pour tout renseignement, appeler le +961.3.345528 ou consulter le site : www.brasilcarnaval2018.com.

primi sui motori con e-max