3oudou Emigrants song from Tony Kiwan

Search

Jalyatouna

 

 

MadeinLebanon.org

Subscribe to our Free Newsletter

Keefak: The Lebanese Arabic Language Mobile Application

 

Dans ce cas-là, il y a de quoi se réjouir des liens d'amitié et de solidarité que le Mexique a forgés avec ce grand pays de la Méditerranée.

La relation entre les Mexicains et les Libanais précède de loin l'établissement des relations officielles entre les gouvernements. Les premiers voyageurs en provenance de Beyrouth sont arrivés aux ports mexicains – Progreso, Veracruz, Tampico – à la fin du XIXe siècle. Bientôt – en 1902, une Société de la jeunesse libanaise était déjà enregistrée à Merida – la communauté libanaise s'est distinguée pour sa contribution à la vie politique, scientifique et culturelle du Mexique.

Ces hommes et ces femmes, et bien d'autres, qui ont suivi la même route au Mexique au fil des années, ont été entièrement intégrés par la société qui les a accueillis. Aujourd'hui, la population d'origine libanaise au Mexique est estimée à plus d'un demi-million de personnes et compte parmi ses membres des entrepreneurs, des artistes, des intellectuels et de hauts fonctionnaires.

C'est un grand plaisir de recevoir, en cette année spéciale pour les Mexicains et les Libanais, la visite du ministre des Affaires étrangères et des Émigrés du Liban, Gebran Bassil. Il s'agit de la première visite de haut niveau depuis celle du président libanais Michel Sleiman en septembre 2010.

Cette nouvelle réunion offre une occasion idéale pour renforcer le dialogue politique, les échanges économiques et établir de nouveaux projets de coopération. Dans le cadre de cette visite, nous célébrerons la deuxième réunion du mécanisme des consultations politiques entre le Mexique et le Liban, une initiative qui permet aux deux pays de maintenir une communication constante sur les questions d'intérêt commun.

La croissance du commerce et la promotion des investissements sont deux domaines d'importance prioritaire. La communauté mexico-libanaise doit jouer un rôle actif dans cet effort. Au cours des dix dernières années, le commerce bilatéral a augmenté chaque année d'un taux moyen de 18 %. Il s'agit d'une tendance encourageante que nous devons développer.

Le Mexique suit de près les événements au Moyen-Orient et reconnaît le rôle du Liban dans sa détermination à contribuer à la stabilité et à la paix dans cette région. Nous reconnaissons de la même façon le fait qu'il ait accueilli sur son territoire plus d'un million de réfugiés d'origine syrienne.

La visite du ministre Gebran Bassil dans notre pays confirme la solidarité du Mexique avec le Liban et, plus largement, avec les peuples du Moyen-Orient.

Je prie pour que ces 70 ans d'amitié soient non seulement une source de fierté et de célébration, mais aussi un encouragement pour continuer à renforcer l'amitié et la coopération entre nos deux pays.

 
primi sui motori con e-max